Gazoil Doux

(Sweet Gazoil)

Solutions pour le traitement des huiles usées

PROCÉDÉ HYBRIDE

Le Procédé Hybride (breveté) combine le meilleur des procédés de reraffinement et de craquage, et a peu de leurs désavantages. Le procédé hybride consiste en 3 procédés principaux :

  1. Comme le procédé de reraffinament de base, le Procédé Hybride comprend la distillation sous vide de la matière première pour récupérer les huiles de base. Par contre, le Procédé Hybride est beaucoup moins susceptible à l’encrassement que les systèmes actuels (fractionneurs, évaporateurs à couches minces) et peut séparer une large gamme de produits. Cela élimine la nécessité de faire une collecte sélective des huiles usées, faire des essais approfondis sur la matière première et faire le prétraitement des huiles.
  2. Les huiles qui sont restantes après la distillation sont craquées dans un four rotatif contenant des plaques, sur lesquelles l’huile est aspergée. Les plaques servent comme sites de réaction et elles protègent le réacteur contre des dépôts de coke, des points chauds et la défaillance du réacteur. Avec la rotation du four, des étagères soulèvent les plaques et les gardent contre le mur du four. Lorsque les plaques dépassent le point de 90°, elles se retournent (présentant leur côté chaud à l’huile) et glissent au fond du four, en frottant sur les plaques dessous, ce qui enlève le coke qui s’accumule sur les autres plaques. Le four est un « réacteur sec », ce qui signifie qu’il n’y a pas de phase liquide présent dans le réacteur. Chaque goutte d’huile, en frappant les plaques, prend l’énergie nécessaire pour craquer et vaporiser sur les plaques, où le coke peut former sans affecter le transfert de chaleur. Le temps de résidence de l’huile est est de quelques minutes, alors que dans d’autres systèmes le temps de résidence varie entre quelques heures à 10+ heures. Dans le réacteur, les métaux et le soufre produit par le craquage des additifs combinent avec le coke pour produire une poudre inerte et qui ne suinte pas. La poudre est facilement séparée des vapeurs huileuses lorsqu’elles sortent du réacteur et avant qu’elles soient condensées.
  3. Comme les autres carburants produits par le craquage, le diesel obtenu par le Procédé Hybride est instable. Cela signifie que, au fil du temps, il produit des gommes et des polymères, et la couleur du carburant passe de jaune claire à brun foncé. Normalement, dans les raffineries, l’huile instable est hydrotraitée pour la stabiliser et la désulfurer, ce qui est très coûteux, particulièrement en coût en capital. Le Procédé Hybride utilise un procédé d’extraction au solvant recyclé et impure qui opère aux températures et pressions ambiantes. C’est un procédé d’extraction relativement peu coûteux, car le solvant ne doit pas être purifié et peut contenir des faibles quantités de soufre ou autre contaminants.